Secours Catholique

Secours Catholique: : 02 54 77 89 90

Secours Catholique Vendome

Adresse mail : vendôme.secourscatholique@dartybox.com

Le 26 Novembre 2012, Eric BARONNET et Marie Thérèse GANGA ont accepté de répondre à nos questions pour nous éclairer sur le fonctionnement et les actions du Secours Catholique de Vendôme.

La lettre : Vous êtes aujourd’hui le nouveau responsable de l’antenne du Secours catholique à Vendôme, depuis combien de temps avez-vous pris vos nouvelles fonctions ?

Eric Baronnet : Je suis en fonction depuis le mois de mars de cette année. Il y a eu auparavant une période transitoire où Marie-Thérèse Ganga a assuré l’intérim après le départ de Jean BASTARD.

La lettre : Pouvez-vous nous dire depuis combien de temps, une antenne du Secours Catholique existe à Vendôme ? Et depuis combien de temps dans ces locaux du 45 rue Jean Jaurès ?

Eric Baronnet  Le Secours catholique à Vendôme, c’est déjà une longue histoire ! La première équipe s’est constituée, il y a  30 ans en 1982 sous l’égide du père André COUFFRANT. Tout de suite, les demandes d’aide ont commencé à affluer.  La première permanence était au presbytère de la Madeleine, dans la petite maison au fond du jardin. La Ville de Vendôme avait, à l’époque, remis les locaux en état pour accueillir des personnes. Le tri et la distribution de vêtements  et de nourriture se faisaient également dans ces locaux. Le manque de place, les bureaux à l’étage qui ne permettaient pas d’accueillir des personnes handicapées, ont nécessité un déménagement. En 1996,  le Diocèse a finalisé l’achat de l’ancienne ganterie WATREMEZ,  pour que le Secours Catholique puisse s’y installer. Les locaux étaient très grands mais très vétustes ; il y avait beaucoup de travaux à mener. L’équipe de l’époque a relevé les manches, et les locaux ont été remis en état de fonctionnement uniquement avec les bénévoles qui  étaient très fiers du résultat !

La lettre : Avec votre arrivée, Eric, une nouvelle organisation se met en place. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Eric Baronnet  La mission du Secours Catholique est d’apporter, partout où le besoin se fait sentir, tout secours, et toute aide directe ou indirecte, morale ou matérielle sans distinction de race et de religion. Mais pour cela, il faut savoir accueillir ! La première action que nous avons menée a donc été de rendre nos locaux plus conviviaux et plus accueillants. En effet, nous avons, avec les bénévoles, restructuré la salle d’accueil, en éliminant une cloison ce qui nous permet de faire attendre les personnes que nous recevons dans une ambiance plus chaleureuse autour d’un café ! Les salles pour trier le linge et les vêtements ont été réorganisées aussi. Nous nous sommes doté d’un nouvel ordinateur et d’un accès internet. Marie-Thérèse est plus spécialement chargée de tous les aspects administratifs de notre antenne, même si elle est active sur d’autres fronts !

La deuxième action que je voudrais mettre en place avec l’équipe est la possibilité d’ouvrir notre antenne plus souvent. Aujourd’hui, les bureaux sont ouverts uniquement le mercredi matin, tant pour les collectes de vêtements que pour les permanences.  Nous souhaitons donc former des équipes pour assurer une ouverture par demi-journée les lundis, mercredis et vendredis.

La lettre : Combien de bénévoles sont aujourd’hui à vos côtés ? Et quels sont vos besoins en la matière ?

Marie-Thérèse Ganga : Aujourd’hui, nous avons 37 bénévoles actifs âgés environ de 55 à 75 ans. Cette année, 7 nouveaux, nous ont rejoints rajeunissant un peu la moyenne d’âge puisqu’ils ont entre 40 et 50 ans. Une vingtaine de bénévoles viennent régulièrement nous aider pour des actions ponctuelles comme la braderie, la brocante, la boîte en plus etc. Pour mener des actions nouvelles ou même faire exister des actions qui ont toujours eu lieu mais qui ne peuvent plus se tenir faute de bénévoles, nous serions heureux d’avoir de nouveaux  acteurs avec nous !

Nous recherchons activement une (ou un) secrétaire pour traiter les dossiers administratifs à raison d’une demi-journée par semaine (voire une journée certaines semaines) en fonction des actions entreprises.

Eric Baronnet : Si vous êtes disponible, une demi à une journée par semaine, et si vous avez les compétences requises en secrétariat administratif, n’hésitez pas à me contacter directement ou par l’intermédiaire de la paroisse ! On vous attend !

La lettre : Quelles sont les actions qui existent aujourd’hui à l’antenne de Vendôme ?

Eric Baronnet : Tous les mercredis de 9h à 11h30,  la permanence est ouverte et des bénévoles accueillent des personnes, des familles,  les écoutent, leur apportent une aide matérielle  ou morale : distribution de nourriture avec les stocks de la Banque Alimentaire, distribution de vêtements, aide à la constitution de dossiers, etc.

Tous les mardis après-midi, les accueillis peuvent se retrouver pour un atelier de convivialité, où ils échangent avec des bénévoles autour d’un gouter.

Un repas de Noël est organisé ainsi que la fête des familles.

Des sorties sont programmées l’été. Nous essayons aussi de permettre à des familles de pouvoir partir quelques jours en vacances.

Des aides financières, après étude de dossiers et passage en commission,  via une assistante sociale, peuvent être également apportées pour des problèmes ponctuels : réparation urgente de véhicule, achat d’un frigidaire, retard de loyer. (756 € accordés en 2011)

Enfin, des braderies et brocantes sont organisées au cours de l’année, ce qui permet de récupérer des fonds pour mener des actions ciblées.

La lettre : Avec ces actions déjà existantes, vous avez aussi d’autres idées ?

Eric Baronnet : Oui, en effet, nous souhaiterions remettre en place des actions que nous ne pouvons mener faute de bénévoles. Par exemple, l’atelier Cuisine, pour aider les personnes accueillies à apprendre à cuisiner  à moindre coût et de façon variée.

 

Un atelier Informatique devrait démarrer en janvier pour apprendre aux demandeurs d’emploi à rédiger un CV , à naviguer sur le net, à lire des offres d’emploi et à y répondre.

Nous avons également signé un accord avec le parcours Confiance de la Caisse d’Epargne, afin d’octroyer des micro-crédits d’un montant maximal de 3000 € avec un taux d’intérêt à 2.5% remboursable en 36 mois maximum. Ce prêt est, bien sûr, soumis à condition et garanti à 50% par le Secours Catholique. Cette opération existe déjà dans le Cher où, depuis un an, une trentaine de micro-crédit ont été accordés.

Avec la Ville de Vendôme, nous sommes actuellement en réflexion sur la mise en place de jardins solidaires.

Dans le cadre de Diaconia,  et à l’initiative du Secours Catholique National, on réfléchit à mettre en place des « tables ouvertes paroissiales ». Il s’agit, plusieurs fois dans l’année, après la messe dominicale, de rassemble un maximum de personnes autour d’un repas pour échanger. Ces tables étant ouvertes à tous.

Les idées ne manquent pas mais, il faut aussi être capable de démarrer des actions qui vont durer dans le temps !

La lettre : Combien accueillez-vous de personnes aujourd’hui ? Et quels sont leur profil ?

Marie-Thérèse Ganga : Globalement, une trentaine de personnes pour des aides financières diverses. A l’heure actuelle, nous avons reçu,  également, environ 70 personnes ou familles  pour des colis alimentaires d’urgence et une dizaine pour dépannage en vêtements. Il ne faut surtout pas penser que ces aides sont réservées aux catholiques uniquement, car toute personne en difficulté est accueillie, quelque soit sa race ou sa religion.

Eric Baronnet : Aujourd’hui, toute la population peut être, à un moment ou à un autre, concernée par des problèmes de pauvreté. Toutefois, les plus touchés sont les familles monoparentales, les jeunes chômeurs de 18 à 25 ans, les retraités dont le montant de la retraite est insuffisant par rapport au coût de la vie. On voit aussi des foyers ou l’homme et la femme travaillent mais qui ont besoin de deux voitures pour aller travailler, ce qui entraîne des frais qu’ils ne peuvent pas  toujours assumer. C’est aussi souvent lié à des gestions de budget maladroites  qui entrainent une spirale vers des problèmes financiers.

 

Un grand merci à Eric et Marie –Thérèse pour leur disponibilité !

 

Plus d'informations sur le Secours Catholique sur le site national : http://www.secours-catholique.org


Page précédente: Scouts de France
Page suivante : Formation permanente