Textes du jour

Saint du jour

A0<"@i*nzyIiRӗ;VM

 

Premiere lecture

I-))JUHIU(N+QH,Qp,8$XZ (VIJd*)$Rd~I

uU=E͑Krcd΋dd #)ꝩ-=##%&";:0 F$U^Wu=1n]b,Φ_GbK Yb4-a3 >L؜&KM]6CED~eO5IO3)=ze\7gt{o 1M'} ek ]h]佛S$==kHi\"˳Q`ߔ>gs#R=K(QvuѬt 9"pNFq6?(U[\J6G i2PoA{.BʊKjqЖM[aB?9Wj ҊjI@0h(h$h^ ~,j lR/> N=exl:AeP5pL-v3 >PDn1v$W؁і,k꽆soBZ=vy=z !ASdӅR1K4;jՇ>*^t]]wee ^}w{ o˲ o$pAR Mz8훯zk0eCquOz,z|]~=LoOҩ&6VwY p}ZDlmlCǔg8oO}8\P2ŏ;kOW\}r

 

Psaume

 (N,MUI+QH,U))R301535ճqJI.

uQN@?8I!C*Ehco.۳ - c1 ќٙ5E(J yPBPkg|v,,WwR+Xh 3(k0 _5mӒdũto_6#LjQ|87=Jp6BoF/>!1s A\GPCʩ|SĆE߳@Qa)a>4g#THVXMY^QC) Zvp\Uкz`Ja͚C5o Ae $-[Sa#Ӗjl,] [ӳ?>¾߶ںؽ,TZ\ 'Iu1;:0FYzR^Mdr1'

 

Seconde lecture

SI+QH,U))R q*q


Extrait de la Traduction Liturgique de la Bible - © AELF, Paris
- Service offert par l'Evangile au Quotidien - Pour recevoir tous les matins l'Évangile par courriel, levangileauquotidien.org

 

Evangile

;YuxeqisFQfqBqjN~Bqbf^OiMZ>YdSRdghclkbguZpL

TMo7B ծhXr` (\4=1VL$͏u&@ [n_.Z7o޼٥Iq)82WnR^SH ~CVEgMaQ*oAn 褀"8QR9_y=u5ehv j0-fN/UZY_1)*kv'ϤjC9 'B>)'f[oZ83Ϋĥk.&G**YU^h 须_=7D^Kזkڠ[b79<\p^"~BP=>p5>LMPM6I[z3Q[ Za n;+5#pi@ rb%v+X o!UR،ex,Yw/7_}#q1W0Q:ÚZE}Gl~F[Yvq)=arXKXbɧ':y35]x"`q/3y>p6 A 6k ZS6*JigzĐu|#l_`#6T+19"?+[mI.5m5 5~P^xR/:|-fS838ãNs

 

Commentaire



    levangileauquotidien.org

Il ne faut pas se satisfaire de donner de l'argent ; l'argent n'est pas assez, car on peut en trouver. C'est de nos mains que les pauvres ont besoin pour être servis, c'est de nos cœurs qu'ils ont besoin pour être aimés. La religion du Christ est l'amour, la contagion de l'amour. Ceux qui peuvent s'offrir une vie aisée ont sans doute leurs raisons. Ils peuvent l'avoir gagnée par leur travail ; je ne suis en colère que devant le gaspillage, devant ceux qui mettent aux ordures ce qui pourrait nous être utile. La difficulté, c'est que bien souvent les riches, ou même les gens aisés, ne savent pas vraiment ce que sont les pauvres ; c'est pourquoi nous pouvons leur pardonner, car la connaissance ne peut que conduire à l'amour, et l'amour au service. C'est parce qu'ils ne les connaissent pas qu'ils ne sont pas émus par eux. J'essaie de donner aux pauvres, par amour, ce que les riches pourraient obtenir par l'argent. Certes, je ne toucherais pas un lépreux pour un million ; mais je le soigne volontiers pour l'amour de Dieu.

    levangileauquotidien.org

Sainte Teresa de Calcutta (1910-1997), fondatrice des Sœurs Missionnaires de la Charité


Page précédente: Actualités
Page suivante : liens utiles